Écrin de gris tendu, costumes d'Iris van Herpen, Millepied dresse le portrait léché d'une génération vrillée d'inquiétudes. Très New York City Ballet dans le rapport de la danse à la musique, son écriture se distingue par sa manière de souligner la beauté des danseurs et l'extrême sophistication du dessin des groupes, qui s'enroulent ou se décalent dans des lignes, jouant le quinconce et la spirale, pour inventer une géométrie moelleuse qui épouse les mille lois de l'attraction des sexes. 

Le Figaro, Ariane Bavelier 2015 " Clear, Loud, Bright, Forward"